25. juin 2019
Proposée par J.C. Béchet, une méthode d’éditing en trois points - Faire un premier choix assez large, assez rapidement après la prise de vue. première sélection pour ne pas être noyé sous la masse des fichiers produits garder entre 20 et 30 % des photos réalisées. Conserver le reste à part si besoin. - Laisser dormir cette sélection plusieurs mois. Il s’agit de se débarrasser de l’image mentale, c’est à dire du souvenir visuel et affectif qui s’est créé à la prise de...
24. juin 2019
Pour savoir de quoi on parle : wikipedia L'esthétisme désigne une conception superficielle de la beauté, une prédominance accordée à l'effet esthétique sur la réflexion esthétique, ou encore la tendance à évaluer les choses et les êtres du seul point de vue esthétique. La notion d'esthétisme a alors un sens péjoratif Larousse Attitude qui consiste, en art, à placer le raffinement ou la virtuosité formels avant toutes autres valeurs. (Souvent péjoratif) Ne pas confondre...
18. juin 2019
La prise de vue est l’étape principale du processus photographique. C’est là que tout se joue. Mais encore faut-il tirer de ce minerai photographique la substantifique moelle. C’est le rôle de ce que l’on appelle l‘editing (terme franglais pour désigner la sélection des photos). L’editing ne consiste pas uniquement à faire le tri des photos. C’est aussi un moment où l’on va définir, fixer affiner concrètement le thème du projet. Qu’a-t-on vraiment photographié ? Que...
17. juin 2019
Que voir dans un portrait ? Sur un forum c’est l’objet de querelles picrocholines entre photographes. Chacun est convaincu que c’est son approche, son intention qui est la meilleure. Notamment l’idée que la seule recherche esthétique – faire un joli portrait qui plaise au modèle – serait une ambition insuffisante pour un vrai photographe. Je pense qu'un peu de réflexion - "délire intellectuel" pour certains - sur sa production n'est pas mauvais pour un photographe. Cela lui...
17. juin 2019
Lors de récentes visites de galeries photo j’ai remarqué des œuvres très abouties, qui, à chaque fois, étaient le résultat d’un travail très complexe techniquement sur le média de la part de l’artiste. Usage de procédés spéciaux, anciens ou actuels, mélanges de techniques, de prise de vues. Souvent cela avait demandé un temps très long de patiente mise au point, puis une réalisation minutieuse. Là où tout-un-chacun se perdrait dans l’artifice du procédé et...
16. juin 2019
La définition de Wikipedia : « La photographie de rue (« street photography » en anglais) est une pratique de la photographie en extérieur, dont le sujet principal est une présence humaine, directe ou indirecte, dans des situations spontanées et dans des lieux publics comme la rue, les parcs, les plages ou les manifestations. Initiée par Walker Evans, son histoire a été marquée par des photographes tels que Robert Frank, William Klein, Joel Meyerowitz, Bruce Gilden et plus récemment...
03. juin 2019
Cela évoque immédiatement le photographe Henri Cartier-Bresson. On pense aussi à Jacques-Henri Lartigue au début du XXe siècle. On pense au saut dans le vide d’Yves Klein. Cet instant décisif où l’obturateur saisi un personnage avant qu’il ne retombe sur le sol. Cet « instant décisif », que l’on attribue à tord à Henri Cartier-Bresson, lui a collé au doigt toute sa vie. En 1952, Cartier-Bresson sort un des premiers grands livres photo du XXe siècle, « Images à la...
03. juin 2019
« Ce n’est pas le sujet qui fait la photographie mais le point de vue » disait André Kertész. Venant de Kertész, le photographe des photographes, cette affirmation doit retenir notre attention. Cela s’oppose à une autre affirmation « La composition ne fait pas la photo » que je cite souvent. Je pense que Kertesz, en fait, pensait à ça. Je comprends « faire la photo » au sens de construire, réaliser, c’est à dire composer. Le point de vue est sûrement le moyen de composition...
02. juin 2019
Dans les petits compliments faits à un photographe, j’entends ou je lis souvent que le photographe a un sacré coup d’œil. Je suis toujours un peu méfiant ensuite quand je regarde les photos. Pour moi, car j’y ai eu droit bien sûr, ce n’est pas le meilleur compliment que l’on puisse me faire. D’abord cela me semble un truisme. C’est le propre du photographe d’avoir un certain coup d’œil . Comment prendrait-il ses photos autrement ? Cela me semble une qualité basique et...
02. juin 2019
Avis personnel. Je ne suis pas fan du genre "landscape nude" Nu + paysage. Je ne confond pas avec un nu dans un contexte naturel. La limite n'est pas évidente. La « mise en relation » dans une photo d’éléments sans lien habituel, est un procédé de composition qui « marche » bien. Cela donne souvent des photos humoristiques ou surréalistes mais qui restent anecdotiques le plus souvent. Le « lanscape nude » en est une forme élaborée de ce procédé, à prétention artistiques....

Afficher plus