Dualité

Le net / le flou

 

la description / la narration

 

la technique / l’art

 

le documentaire / l’expression

 

le reportage / la photo d’auteur

 

objectivité / subjectivité

 

intervention sur le tirage, post traitement / respect de l’image captée, de la prise de vue

 

la réalité / la perception

 

registre de la description / registre de l’évocation

 

Couleur / noir & blanc

 

photo commerciale / photo d’art

 ...

 

 Voilà des oppositions assez banales. On les retrouve souvent dans différents domaines. Mais ces oppositions sont très présentes dans la photographie. Elles se sont manifestées dès la naissance de la photographie. Concrètement le  daguerréotype (très net, pratique commerciale, portrait) et le calotype (plus flou, pratique artistique, paysage) se sont opposés assez radicalement. On retrouve ensuite cela dans les différents mouvements photographiques :

 Le daguerréotype, la straight photographie, la nouvelle objectivité, f 65, le style documentaire / le calotype, la photographie victorienne, le pictorialisme

 

Ces oppositions me semblent moins clivantes aujourd’hui. Le regard sur la photographie a progressé. L’idée de l’art s’est élargie. Le net l’a emporté sur le flou en général. On peut associer ces deux aspects dans sa pratique personnelle. Mais, à un moment ou un autre, on se trouve toujours confronté à un de ces choix binaires.