La photo "contemplative"

 

Certaines photos ont la vertu particulière de se prêter à la contemplation. Cela est proche de la méditation.

 

Il y a des photos devant lesquelles il faut s’arrêter, prendre le temps de regarder longuement. Ce sont souvent des photos minimalistes ou bien au contraire des photos très riches de détails. C’est des photos dans lesquelles il faut « entrer ». Elles se révèlent progressivement. En cela, c’est un peu différent de la photo « prenante » qui vous captive d’emblée.

 

Par exemple je citerai les très célèbres marines de Gustave Le Gray, photographe du 19e siècle, pionnier de la photographie. J’ai pu en voir une, à coté d’une marine du photographe contemporain Hiroshi Sugimoto. Ces deux photos très minimalistes au premier abord, se révèlent d’une richesse et d’une subtilité exceptionnelle. On reste devant longtemps, en contemplation.

 

Autre exemple : une photo d’un parc américain d’Ansel Adams. On n’est plus dans le minimalisme mais dans la fascination de la nature, du paysage et la découverte progressive de ces photos pleines de détails.

 

Là encore point de recette. L’esthétisme, le côté décoratif ne suffisent pas.

 

C’est au spectateur de savoir prendre le temps de regarder. Ce n’est pas si évident aujourd’hui.