Contenant / contenu

Il me semble qu’il est particulièrement pertinent en pratique de se poser régulièrement la question du « contenant et du contenu » avant de prendre une photo « sur le terrain ».

 

Cette opposition - contenant / contenu – forme / fond – signifiant / signifié - est bien connue, avec quelques variantes de sens.

 

 

 

Pour le contenant on regardera  tout ce qui fait que la forme sera au mieux, que l’image sera lisible. Les questions esthétiques sont ici.

 

Une photo peut fonctionner parfaitement uniquement sur un contenant suffisamment intéressant à lui seul.

 

L’aspect technique - exposition, mise au point… - et la composition, le cadrage , l’éclairage se règlent à ce niveau.

 

 

 

Pour le contenu, on reviendra sur le sens de l’image, son arrière monde, ce qu’elle porte au-delà de la forme. C’est là que ce trouve le petit plus qui distingue une photo des autres. Si on le repère, on pourra le mettre en valeur. Le contenu est souvent ce qui porte l’intention du photographe. L’image correspond à ce qu’on veut dire, à ce qu’on cherche. Le contenu a une double origine : c’est à la fois ce que le monde évoque en lui même et ce que le photographe cherche à révéler.

 

 

 

Par construction l’appareil photo capte le contenant, l’enveloppe lumineuse des choses et des gens. Capter un peu du contenu devrait être aussi le but d’un photographe.

 

l