Figures de style

 

La rétorique, l’art de bien parler, est une discipline majeure depuis l’antiquité. On retrouve ses figures de style pour parler avec des images.

 

la métaphore

 La métaphore, du latin metaphora, lui-même du grec μεταφορά (metaphorá, au sens propre : transport), est une figure de style fondée sur l'analogie. Elle désigne une chose par une autre qui lui ressemble ou partage avec elle une qualité essentielle

 

 le symbole

 Le symbole est un concept, une représentation pensée chez un individu en particulier ou un groupe en général. L'association faite par la pensée est déclenchée à partir des sens humains percevant quelque chose. Un signe faisant symbole est actif chez l'individu pour soit provoquer une pensée sur un thème (par exemple la sécurité, l'autorité, l'orientation bas/haut...) et un élément (par exemple mer, terre, ciel, visage humain...), soit une sensation (par exemple joie, peur, paix, créativité, respect, etc.

 

la métonymie

 Par exemple l’organe (doigt, oreille, œil) est utilisé pour parler du sens ( toucher, ouïe, vue)

Une métonymie est une figure de style qui remplace un concept par un autre avec lequel il est en rapport par un lien logique sous-entendu : la cause pour l’effet, le contenant pour le contenu, l’artiste pour l’œuvre, la ville pour ses habitants.

 

L’allégorie
(du grec : ἄλλον / állon, « autre chose », et ἀγορεύειν / agoreúein, « parler en public ») est une forme de représentation indirecte qui emploie une chose (une personne, un être animé ou inanimé, une action) comme signe d'une autre chose, cette dernière étant souvent une idée abstraite ou une notion morale difficile à représenter directement. Elle représente donc une idée abstraite par du concret. La signification étymologique est « une autre manière de dire », au moyen d'une image figurative ou figurée En littérature, l'allégorie est une figure rhétorique qui consiste à exprimer une idée en utilisant une histoire ou une représentation qui doit servir de support comparatif.