Couleur - Lumière - Matière - Contours

Pour les débutants en photographie, et les autres, il sera très utile d'explorer ces quatre "écritures photographiques". C'est pour moi une base solide à laquelle je me réfère toujours.

Bien identifier les condition d'éclairage de la scène que l'on veut photographier est primordial. Sur le plan technique, cela détermine les réglages d'exposition à faire sur son appareil photo. Sur le plan de la forme, on ne montrera pas le même aspect du sujet et sur le fond on ne sera pas dans le même registre d'écriture, purement descriptif, objectif ou plus dans l'évocation, la suggestion.

 

Voici quatre modes d'écriture photographiques (photo-graphier : écrire avec la lumière) correspondant à quatre types d'éclairages courants.

 

Écriture couleur ou ton local

● lumière diffuse, venant de toutes les directions, également répartie, sans prédominance, frontale, sans ombres portées

● montre la couleur, ou la tonalité propre en N&B, du sujet - le « ton local » tel quel. C'est l'arrangement de ces tonalités qui forme l'image

● pas de partie du sujet masquée d’ombre profonde, on voit tous les détails.

● mesure de la lumière simple sur un gris moyen ou une moyenne des tonalités

● écriture plutôt descriptive, documentaire

 

Écriture lumière ou clair-obscur

● lumière dirigée venant d'une direction principale (en dehors d'un éclairage frontal)

● le sujet est pris entre ombres et lumières. c'est la lumière qui fait l'ima

● montre le volume, le relief, le modelé du sujet

● mesure de la lumière plus délicate. Compromis à trouver pour avoir du détail dans les ombres si on le souhaite, sans griller les hautes lumières. Mesure sur la zone que l'on veut rendre en gris moyen.

● écriture plus dans le registre de l'évocation, l'atmosphère

 

Écriture matière ou lumière rasant

● éclairage rasant

● montre la matière, la texture du sujet

● mesure de la lumière un peu comme pour le clair obscur. Importance du rendu du contraste.

 

Écriture contours ou contre-jour

● éclairage derrière le sujet. Prise de vue en contre-jour

● montre les contours, la silhouette

● exposition selon ce que l'on souhaite montrer, pour l'ombre ou la lumière.

 

En prise de vue, il faut s'habituer à voir immédiatement le type de lumière devant lequel on se trouve. En studio il faut prévoir quelle lumière, éclairage on doit avoir en fonction de ce que l'on veut montrer. Connaître le type d’écriture qui en découle est essentiel.